Soutien américain à la collecte des armes et la résolution des milices dans le nord du Darfour

Les Etats-Unis a annoncé son soutien à la mission des Nations Unies et l’Union africaine au Darfour «la MINUAD » à faire sa part dans la protection des civils au Darfour et les efforts du Darfour du Nord dans le domaine de la réconciliation sociale et la collecte des armes des mains des citoyens et d’arracher les  milices.

Le directeur du Bureau de l’émissaire américain au Soudan et au Soudan du Sud, Paul Stephen, a salué lors de sa visite du Nord Darfour, accompagné par le  conseiller de la sécurité Chris Jens et  l’officier politique à l’ambassade américaine à Khartoum, Rabs Ablis, le développement de la sécurité et les conditions humanitaires  et la stabilité sur la réalité du terrain au Darfour, ainsi que les efforts déployés par les autorités dans le nord du Darfour dans la fourniture de services pour les camps de déplacés, ajoutant que les rebelles n’ont pas de présence malgré la présence de quelques-unes des milices qui provoquent l’intimidation des citoyens.

Il a ajouté que, assurez-vous de la stabilité  de situation sur le terrain dans l’état.

Stephen a indiqué que  sera une évaluation complète de la situation au Soudan en Juillet, pour voir l’ampleur des progrès et de ne pas se soustraire à la loi.

L’émissaire américain a souligné que l’un de l’importance de sa visite est d’évaluer  le dossier des droits de l’homme et des tâches d’amélioration, surtout après l’évaluation de certaines voix en Amérique de l le non-respect du gouvernement pour les droits de l’homme.

Il a noté que la visite au Darfour du Nord intervient dans le cadre de l’amélioration des relations entre le Soudan et les États-Unis et les moyens de renforcer la coordination et la coopération, et a souligné la nécessité d’obtenir des informations à partir des sources originales pour assurer leur crédibilité.

Il a souligné que le dialogue est le plus approprié pour résoudre les problèmes et l’accès à la vérité, en insistant sur la poursuite de ces réunions conjointes et de soutenir le domaine humanitaire et de motiver les donateurs à fournir une aide et un soutien aux populations du Darfour.

Il a révélé le don de son pays de 47 mille tonnes est un don son  peuple au Darfour, en disant qu’il était arrivé au port de Port-Soudan.

Il a également souligné la poursuite de ses efforts pour trouver une solution globale à la question du Soudan, grâce à l’appui de la Commission de Mbeki et le dialogue soudanais interne.