Tchad : les premiers réfugiés soudanais rentrent au Darfour (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a facilité les premiers retours volontaires de réfugiés soudanais vivant au Tchad.

Samedi, un groupe de 53 réfugiés a quitté le camp d’Iridimi dans l’est du Tchad et est arrivé dans un centre d’accueil à Tina, dans le Darfour-Nord, après un trajet de quatre heures (70 kilomètres) dans des bus affrétés par le HCR.

A leur arrivée au Soudan, les rapatriés soudanais ont passé deux jours dans un centre d’accueil avant de se rendre à leurs destinations finales. Des milliers d’autres réfugiés devraient retourner volontairement au Soudan dans les mois à venir. La plupart d’entre eux vivent au Tchad depuis des années.

« Les retours volontaires de ces réfugiés soudanais font suite à la signature d’un accord tripartite sur le rapatriement par le HCR et les gouvernements du Soudan et du Tchad en mai de l’année dernière », a rappelé Andrej Mahecic, le porte-parole de l’agence onusienne lors d’un point de presse à Genève.

La guerre qui a éclaté en février 2003 au Darfour a tué des dizaines de milliers de personnes et déplacé des millions de personnes au Soudan et au-delà de ses frontières. Les réfugiés rapatriés ont fui le Darfour en 2003 et 2004.

« Avant leur retour, les représentants des réfugiés ont visité leurs villages au Darfour avant de prendre la décision de revenir », a précisé M. Mahecic, soulignant que le HCR continue d’enregistrer davantage de demandes de réfugiés manifestant leur intention de retourner au Soudan.

À mesure que la situation sécuritaire au Darfour s’améliore, la région a connu une tendance croissante au retour des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du Soudan au cours des dernières années. En décembre 2017, le HCR a aidé quelque 1.500 réfugiés à regagner le Darfour-Sud en provenance de la République centrafricaine grâce à une opération aérienne.

Une fois rentrés au Soudan, les réfugiés bénéficient d’un moyen de transport et d’un colis de retour pour les aider à redémarrer leurs. Le colis comprend trois mois de rations alimentaires fournies par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Environ deux millions de personnes sont actuellement déplacées à l’intérieur du Soudan, tandis que plus de 650.000 réfugiés soudanais vivent dans les pays voisins, y compris au Tchad et au Soudan du Sud. Environ 300.000 réfugiés du Darfour vivent actuellement dans 12 camps gérés par le HCR et le gouvernement dans l’est du Tchad.

 

Par: reliefweb.int