Un forum soudano-américain pour le secteur privé à Washington

Khartoum a annoncé un accord pour la création d’un forum soudano-américain, au cours de la période à venir à Washington, vise à discuter du développement des relations et de mettre en place des possibilités de coopération et de résoudre les difficultés encore rencontrées par la relation couler naturellement entre les mécanismes du secteur privé des deux pays.

L’accord est intervenu après une réunion de la Confédération des employeurs du Soudan avec la délégation des États-Unis, y compris adjoint en charge du rationnel Sanossi président économique et politique de la section économique à l’ambassade américaine à Khartoum, responsable du département juridique Bureau de l’émissaire américain au Soudan, le Département d’Etat américain conseiller juridique Julian Szimkul. Washington.

Il a annoncé l’Union générale des employeurs des représentants nationaux soudanais du secteur privé, qu’il était vide de la mise au point et la réalisation d’un plan d’action échelonné à court et à long terme selon la feuille de route spécifique pour beaucoup économique et commerciale avec les secteurs d’activité aux États-Unis d’Amérique.

A déclaré le Secrétaire général de l’UIT Bakri Yusuf Secrétaire Omar, a déclaré qu’il a informé la délégation des États-Unis sur le rôle de l’Union, il a joué depuis la décision des États-Unis de lever les sanctions économiques et les contacts avec le secteur privé américain, représenté par la Chambre de commerce américaine américano-arabe Chambre commune, et la tendance à communiquer avec africaine salle commune américaine.

Le Secrétaire général a souligné que le département juridique américain envoyé officiel de conseiller juridique du bureau Julian Szimkul du Soudan, a abordé au cours de la réunion, l’importance du rôle du secteur privé pour déplacer les relations de coopération économique, en particulier après l’octroi de l’Office (Alouvak), États-Unis licence complète au Soudan pour le commerce et la coopération économique avec la partie américaine après la levée des sanctions, qui a créé la possibilité de mettre à niveau la communication et la coopération entre la banque privée et les institutions financières les relations entre les secteurs des deux pays.

Il a également souligné assurances adjoint en charge de la tête économique et politique de la section économique à l’ambassade des États-Unis dans la volonté et la promptitude de l’ambassade de Khartoum à renforcer la coopération avec les relations du secteur privé soudanais pour faciliter le développement de la coopération commerciale avec les États-Unis à travers les systèmes et procédures en place des mesures.

Le Secrétaire général a indiqué que la réunion, qui a eu lieu dans la présence et la participation d’un certain nombre d’hommes d’affaires et des représentants de divers secteurs et l’Union des États-Unis, est l’une des plates-formes que l’Union Daum, par la communication et le dialogue avec l’ambassade américaine à Khartoum et les représentants des délégations des institutions américaines, qui ont visité le Soudan.

Il a dit que les réunions à ce stade axées sur le développement d’une vision commune de la façon de circuler et de déplacer l’entreprise et de l’investissement entre le Soudan et les États-Unis d’Amérique, la tendance à bénéficier de la levée des sanctions, pour mettre le plan d’affaire, au cours des six mois, définis par la décision américaine de lever les sanctions et après cette période.