Une délégation égyptienne de haut rang se rend au Soudan

 

AA / Le Caire

 

Le Caire a annoncé, mercredi, qu’une délégation égyptienne de haut rang se rendrait à Khartoum pour examiner l’évolution de la situation au Soudan, a rapporté l’agence de presse égyptienne (Mena).

 

Cette visite a été planifiée quelques heures après un entretien téléphonique, mardi, entre le président égyptien Adel Fattah al-Sissi et le président du Conseil militaire soudanais de transition, Abdel Fatah al-Borhan, une première depuis la destitution du président soudanais Omar el-Béchir, jeudi dernier.

 

Al-Sissi a réitéré, lors de cet entretien, que “son pays était prêt à apporter tout l’appui nécessaire à Khartoum”, a-t-on souligné dans un communiqué de la Présidence égyptienne.

 

Elle “vise à appuyer les revendications du peuple soudanais et sa volonté libre”, a indiqué l’agence Mena.

 

Aucun détail quant à l’identité des membres de la délégation, la durée et la date de cette visite n’a été communiqué.

 

Jeudi dernier, Awad bin Ouf, ministre soudanais de la Défense, a annoncé la destitution et l’arrestation d’el-Béchir et la création d’un Conseil militaire pour superviser une période de transition fixée à deux ans.

 

Vingt-quatre heures plus tard, bin Ouf a quitté la présidence du Conseil militaire et a nommé al-Borhane en tant que successeur.

 

La grogne sociale se poursuit à Khartoum où les forces de “Soutien rapide” ont tenté, lundi, de disperser le sit-in devant le quartier général de l’armée soudanaise.